Syndicalisme Retraités

Association ou syndicat ?

Le syndicalisme des retraités face au principe associatif

Sophie Béroud, MCF Université Lumière Lyon II
Georges Ubbiali, MCF Université de Bourgogne, IHC-UMR5605

La tendance au vieillissement de la population dans les sociétés occidentales excède largement la question des syndicats1. Néanmoins, ce processus interpelle ces organisations, et ce, par plusieurs biais. Tout d’abord, le statut salarial représentant plus de 80% de la population active, les retraités sont d’abord et avant tout d’anciens salariés. Ensuite, de manière plus restreinte, parce que les départs massifs à la retraite dans la décennie qui vient risque d’affecter fortement la structure des adhésions des organisations syndicales. Enfin, alors qu’historiquement les organisations syndicales de salariés, et singulièrement celles que l’on étudie ici, se sont préoccupées de l’organisation de leurs anciens, en parallèle se sont développées des associations de retraités indépendants qui visent, elles aussi, à représenter cette population.

La problématique des associations est au coeur de l’organisation des anciens salariés ainsi qu’on souhaite le démontrer dans les pages qui suivent. Dans un premier temps, il s’agit de fournir quelques repères succincts présentant l’historique du syndicalisme des retraités dans les confédérations retenues2. Le rapport au statut associatif et à ses enjeux pour les Union Confédérale de Retraités (UCR) est l’objet d’une seconde partie. Enfin, dans un dernier temps, la relation des UCR aux associations est analysée.

………………

Vous pouvez continuer la lecture de ce document de 10 pages, en téléchargeant le fichier sous le format Adobe PDF ici :

http://histoire-sociale.univ-paris1.fr/Collo/beroud-ubbiali.pdf

Laisser un commentaire