Retraites:Solidaires s’adresse aux autres syndicats

Unifions-nous, pour défendre notre système de retraite et mieux partager les richesses !

Le 22 janvier 2010,

Cher-e-s camarades,

En ce début d’année 2010, chacun peut faire le constat que patronat et gouvernement continuent leurs attaques contre les salarié-e-s : licenciements, salaires et pensions quasiment bloqués, conditions de travail qui se détériorent, répression contre les mouvements sociaux, destruction des services publics, etc.
Nos initiatives intersyndicales ont permis des actions nationales très fortes au premier trimestre 2009. Or, la situation sociale aujourd’hui mérite une réponse syndicale, du même niveau et dans la durée. Nous sommes conscient-e-s que ceci doit se reconstruire, suite à l’absence d’initiatives syndicales interprofessionnelles nationales depuis trop longtemps.
Le président de la République et le gouvernement ont annoncé clairement leur volonté de faire de 2010 un rendez-vous crucial pour l’avenir du système de retraites. D’ores et déjà, le report de l’âge de départ à la retraite est envisagé. Dans cette situation, la responsabilité du mouvement syndical est immense. Pour l’Union syndicale Solidaires, il y a urgence à mener campagne sur la question des retraites.

Les prises de position de plusieurs de nos organisations, à travers la presse ou lors de rencontres avec le MEDEF et le gouvernement pour certaines, montrent des approches différentes. Cependant, la défense du système solidaire actuel et son amélioration ne sont-elles des bases partagées par toutes les organisations ?
N’y a-t-il pas urgence à montrer un front syndical uni, le plus large possible, face au gouvernement et au patronat, dans ce dossier des retraites ? Une campagne intersyndicale nationale, dans la durée, est-elle possible ?
Les « contre-réformes » de 1993 (pour le privé), 2003 (pour les fonctionnaires), 2007 (pour les régimes spéciaux) ont conduit à une baisse des niveaux de pension, et à une aggravation des inégalités de retraites entre hommes et femmes Il y a eu des appréciations et des stratégies différentes dans le mouvement syndical face à ces attaques gouvernementales.
Aujourd’hui, les projets gouvernementaux sur ce dossier risquent de conduire à une remise en cause fondamentale des principes sur lesquels se sont construits les droits à la retraite : le mouvement syndical a donc une responsabilité très importante vis-à-vis de l’ensemble des salarié-e-s. il nous semble indispensable de construire une stratégie unitaire appuyée sur la mobilisation des salarié-e-s.
Pour l’Union syndicale Solidaires, ce serait une grave erreur que de laisser le terrain de la communication sur les retraites, au gouvernement et au patronat. Nous ne devons pas attendre les rendez-vous et annonces officiels qu’ils décideront. C’est dès maintenant qu’il faut afficher une volonté syndicale, nationale et interprofessionnelle, de mener la lutte contre leurs projets. Comme nous l’avions déjà dit en 2009, après les très fortes journées de manifestations et grèves des 29 janvier et 19 mars, nous pensons qu’un mouvement de grève reconductible est nécessaire ; nous savons aussi que cela se construit, il ne s’agit donc pas d’une proclamation mais de travailler à sa réussite.
En ce début d’année 2010, il nous semble qu’une rencontre intersyndicale sur ce dossier est nécessaire. Qu’il y ait des approches différentes entre nos organisations ne nous choque pas ; nous pensons qu’il est mieux, d’une part de chercher ce qui peut unifier sans renoncer aux orientations fondamentales de chacune, d’autre part dire clairement les points de désaccords lorsqu’il y en a. L’unité d’action syndicale, et sa nature, sont conditionnées à cela.
Voilà, cher-e-s camarades, ce dont nous souhaitons discuter. La dernière réunion de l’intersyndicale prévue dans nos locaux en novembre avait été annulée, nous sommes disponibles pour en accueillir, dans les meilleurs délais, une nouvelle. Nous avons noté que ce souhait d’une rencontre prochaine était partagé par d’autres.
Dans l’attente de vos réactions et propositions, nous vous adressons nos salutations syndicalistes.

Pour l’Union syndicale Solidaires : Annick Coupé – Christian Mahieux

Laisser un commentaire